•  

     Même si les prix ont changé suite au changement de propriétaire, nous avons opté pour ce gîte pour notre 1ère nuit à :

    1ère étape : Saint Jean pied de Port à Roncevaux : env 27 km 

    Gite L'Esprit du Chemin, 40 ryue de la citadelle à St Jean PdP.

    Forfait : 26 € (nuit + souper+ petit déj.) Casse-croute : 4€

    Repas servi : 

    1ère étape : Saint Jean pied de Port à Roncevaux : env 27 km  1ère étape : Saint Jean pied de Port à Roncevaux : env 27 km  1ère étape : Saint Jean pied de Port à Roncevaux : env 27 km

    « Beilari »   et  « L'Esprit du Chemin »  vous saluent.
    Les nouveaux hospitaliers, Joxelu et Jakline, reprennent le gîte, toujours au 40 rue de la Citadelle. « L'Esprit du Chemin » devient « Beilari » (qui signifie pèlerin en langue basque, et aussi « celui qui veille »). Les deux basques prennent le relais avec enthousiasme. 
    Joxelu & Jakline                             
    Beilari                                             
    40, rue de la Citadelle                 
    64220 Saint-Jean-Pied-de-Port         

    tel (0033) (0)5.59.37.24.68     

    2014 : 1ère à Saint Jean Pied de Port  2014 : 1ère à Saint Jean Pied de Port  2014 : 1ère à Saint Jean Pied de Port  2014 : 1ère à Saint Jean Pied de Port

    Mon impression :

    Commencer par ce type d'albergue, me permet 'd'être dans le bain' et de prendre conscience que ce chemin n'est que rencontres et échanges...

    Mon père et moi devons nous présenter sous forme d'une partie de pelote basque imaginaire. Nous devons expliquer les raisons de notre chemin.
    Je m’aperçois que celles-ci sont différentes pour chacun d'entre nous... santé, réflexion sur soi, religieuse, effort sportif, partage familiale ou entre amis...

    Je suis très étonnée de l'implication personnelle de notre hospitalier. Il mange avec nous le soir et est aussi présent au petit déjeuner le lendemain matin très tôt. Pourtant il est marié et a des enfants. Je me demande à quel moment il profite  de sa famille...

    Je recommande cette albergue

     

     

     

     

     

             

     

     

    votre commentaire
  • 2014 : 2ème Roncevaux 2014 : 2ème Roncevaux
    2014 : 2ème Roncevaux

    C'est Le roi Sanche VII qui fit construire cette église collégiale au XIIIe siècle pour l’institution hospitalière de Roncevaux.
    Aujourd'hui elle prend en charge les pèlerins du chemin de Saint-Jacques après leur traversée des Pyrénées.
    Nous dormirons donc dans la collégiale sur des matelas posé sur une planche en bois en guise sommier. Qu'importe je n'ai jamais aussi bien dormi que cette nuit là !

    8€par personne.

    2 douches et 2 sanitaires pour les femmes la même chose pour les hommes.

     

     


    votre commentaire
  • 2014 : 3ème nuit à Zubiri  2014 : 3ème nuit à Zubiri

    Albergue privée ZALDIKO BAR.

    Dortoirs de 4 lits superposés. 10 € par personne.
    L'endroit est sympa nous sommes huit dans la chambre. les installations sanitaires sont correctes. Pas de restauration et pas de petits déj de servis à l'albergue. Il faut se rendre au restaurant lié à l'albergue à 3mn à pied.

     

     


    votre commentaire
  • Albergue associative CASA PADERBORN  

    Cette albergue normalement réservée aux pellerins allemands nous accueillera pour la nuit.
    Elle se situe après le pont de la Magdalena à environ 200m à gauche sur le trotoir, sans emprunter le parc

    Dès notre arrivée les hôtes nous offrent un jus d'orange. Délicate attention
    2 lits superposés + 1 matelas au sol pour le dernier arrivé !

    8€ par personnes + 3 € euros pour le petit déj. (copieux. Toasts grillés par Ursula !)

    Nous recommandons cette alguerbe !


     

    2014 : 4ème nuit à Pamplona2014 : 4ème nuit à Pamplona2014 : 4ème nuit à Pamplona

    Serviettes essuie-main ainsi que du savon sont à disposition surchaque lavabo .
    Des tapis de bain sont aussi prévus dans les douches.

    2014 : 4ème nuit à Pamplona 2014 : 4ème nuit à Pamplona

    Dans cette albergue on prend soin des balais des WC. Petit clin d'oeil à ma soeur !

     

     


    votre commentaire